DU 25/02 AU 08/03/2019
La Cité des arts de la rue, Marseille (13)

PARCE QUE LES MAJORETTES FINISSENT TOUTES SOUS UN TAS DE BÛCHES OU DANS UNE BÉTONNEUSE

Résidence d'écriture #2

 DISTRIBUTION

Pina Wood, artiste polymorphe
Hélios Mikhaïl, batteur
Frédéric Devaux, régisseur son

SORTIE DE RÉSIDENCE LE 08/03/2019

Dans le cadre du 36 du mois #2
Retours en images ICI

Après une première résidence d’écriture au mois de novembre, Pina Wood revient chez Générik Vapeur pour une seconde étape de création.

Cette fois, Pina Wood et son équipe s’attaquent à la sonorisation d’une batterie en extérieur. Comment voix et instrument percussif cohabitent ensemble dans un jeu d’enceintes ? L’écriture du poème se poursuit : existe-t-il un engagement politique à travers les je t’aime qu’on prononce ?


Image [header] © Caroline Genis

gvcom

Author gvcom

More posts by gvcom

© 2019 – GÉNÉRIK VAPEUR

 Mentions légales